top of page
  • Laure

Les compléments alimentaires sont-ils nécessaires ?



On vous en parle de plus en plus dans les médias, des marques émergent d’un peu partout et nous voilà, depuis quelques années maintenant, submergés par un marché des compliments alimentaires avec des offres, des promesses et des slogans toujours plus alléchants.

Mais qu’en est-il vraiment ? Pourquoi ce boum des compléments alimentaires ? Est-ce vraiment indispensable d’en prendre ? On vous en dit un peu plus dans cet article.

Les compléments alimentaires existent depuis un bon moment et ils ont pointé le bout de leur nez en France dans les années 80.

On se rappelle de la vitamine C à croquer le matin pour être plein d’énergie, le fluor pour les dents afin d’éviter les caries ou encore les gélules brûleur de graisse pour aider à perdre ses petites poignets d’amour (je crois que j’aurais pu acheter des actions chez Oenobiol, mais chut ! William n’est pas au courant)


Bref si 50% des français ont déjà consommé des compléments alimentaires et que 1/4 en prennent régulièrement c’est bien parce qu’on sent que notre corps à parfois besoin d’un petit coup de pouce.

Mais depuis quelques temps, le marché se diversifie et on a de plus en plus de formules, d’actifs et de promesses de superbes bienfaits. Mais pourquoi ?

"Les compléments alimentaires sont là pour compléter notre alimentation et non la remplacer."

Ce qu’il faut comprendre c’est que les compléments alimentaires sont là pour compléter notre alimentation et non la remplacer.

Il s’agit d’une supplémentation nutritionnelle avec des règles, des promesses mais également des limites.


Notre nourriture a plus changé en 50 ans que en 50 siècles, d’un point de vue qualitatif et nutritif, avec une diminution des apports allant de 1 à 10.

Pour atteindre notre quota santé en nutriments il faudrait manger beaucoup plus en calories que les recommandations faite par l’AFSSA.

Pour rappel il est de 2000 à 2200 Kcal pour les femmes et 2500 à 2700 Kcal pour les hommes selon l’âge.

Or notre rythme de vie a changé, avec des métiers souvent plus sédentaires et une dépense énergétique plus basse que par le passé. Sans parler de nos rythmes effrénés, une surcharge mentale et émotionnelle que nous avons de plus en plus de mal à contrôler et à gérer, engendrant du stress oxydatif, des déséquilibres hormonaux et autres troubles…

Alors comment faire pour atteindre notre quotas en nutriments (minéraux, oligo, protéines…), optimiser notre santé et le bon fonctionnement de notre organisme sans ce sur-alimenter et sans faire exploser les compteurs ?!


"Aujourd'hui, on considère que les compléments alimentaires sont indispensables et indissociables de notre pleine santé."

Et bien c’est la que les compléments alimentaires rentrent en ligne de compte et ce pour quoi ils sont aujourd’hui, considérés comme indispensables mais surtout indissociables de notre pleine santé.

Prendre des compléments alimentaires permet de transformer notre nourriture quotidienne en nutrition santé de prévention mais aussi d’accompagnement thérapeutique (ce qui fait lien avec notre concept).

Car en effet, le complément n’est pas la pour soigner ou résoudre une problématique mais pour la prévenir et surtout donner « des munitions » à notre corps pour se défendre et l’aider à faire face à ses besoins, ses manquements, ses carences …

De même que le complément alimentaire ne sera d’aucune utilité s’il n’est pas associé à bonne hygiène alimentaire, elle même étant la base permettant de donner au complément la pleine mesure de son efficacité.


Pour faire simple, et je trouve cette explication très claire :

"Le médicament donnent un ordre au corps tandis que le complément met à disposition afin que le corps dispose."

Ce qui explique également les fameux effets secondaires.

On considère que 99% des compléments alimentaires n’ont pas d’effets secondaires alors que les médicaments présentent un risque de +15%, surtout les premiers jours du traitement.

Notre corps n’aime pas trop qu’on lui donne des ordres et qu’on lui impose des choses apparement !

"Attention à ne pas faire sa popote avec les compléments alimentaires, car il y a des process, des étapes et surtout un ordre lors d'une prise"

Pour autant, même si on part du principe que les compléments alimentaires « ça ne peut pas faire de mal », et qu’ils sont accessibles en libre service que ce soit chez le pharmacien, en para ou sur internet, on ne peut pas prendre ce qu’on veut, comme on veut et faire sa popote au feeling. Ce n'est pas de la cuisine.

Alors gare aux mélanges, à la sur-complémentation et au Mega dosage.

Il y a en effet des règles, des dosages et une assimilation différente selon les nutriments, qui peut parfois même s’annuler.

On se tourne donc vers un professionnel naturopathe, pharmacien, généraliste… et idéalement en fait un check-up via une prise de sang voir même une analyse urinaire pour pouvoir se complémenter au mieux et avec les bons dosages.

"Nous ne sommes pas ce que nous mangeons mais ce que nous assimilons"

De plus en plus de compléments, contenant des nutriments, sont associés à des plantes.

Nous devons retenir que nous ne sommes pas ce que nous mangeons mais ce que nous assimillons.

L’assimilation venant d’un ordre du système nerveux à notre système digestif, les plantes contenues dans nos compléments vont agir comme un médicament naturel, et donner, en douceur, un ordre au corps afin de l’aiguiller et permettre une meilleure assimilation.


Je terminerai en vous indiquant que de façon générale, il est recommandé de prendre vos compléments alimentaires durant un repas afin qu’ils soient métabolisés en même temps que votre alimentation.

Il y a biensûr certaines exceptions et c’est pour cela que nous vous conseillons de vous tourner vers des professionnels dès lors que vous décidez de vous complémenter et surtout si vous avez besoin de plusieurs types de compléments.

Un dernier élément à mettre en lumière et à regarder de près lorsque vous décidez de vous complémenter : la législation ainsi que la qualité des produits consommés (il faut qu’elle soit certifiée) et surtout leur biodisponibilité.

On trouve de tout sur le marché. Prenez le temps de surfer sur le site des marques qui vous donnent envie, de vous documenter et surtout de constater un maximum de transparence en ce qui concerne les points soulignés ci-dessus, mais aussi les actifs utilisés ( à quel pourcentage, quelle partie de la plante etc…).


Bon si vous connaissez notre concept, vous savez déjà que chez Bell’en plume on prône la complémentation afin d’optimiser les résultats apportés mécaniquement par nos soins et surtout vous accompagner pour un bien-être et mieux-être quotidien.

Chacun de vos soins s’accompagnent en effet de conseils, basés sur la médecine naturelle et traditionnelle chinoise, mais également d’une prescription personnalisée et élaborée par William, professionnel de la santé et phytothérapeute (entre autre…).


"Alors on dit oui aux compléments alimentaires mais pas n’importe lesquels, toujours sous supervision d'un professionnel de santé et surtout on oublie pas d’y associer une bonne hygiène de vie."


A très vite.





Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page