top of page
  • Audrey

MAMMA'S TIME - Le rapport au corps durant la grossesse PARTIE 1

Dernière mise à jour : 24 févr. 2022



Le rapport au corps durant et après la grossesse : par où commencer ?

Même si beaucoup de choses ont évolué ces 3 dernières années et notamment au niveau du post-partum (période suivant l’accouchement dont nous parlerons dans un prochain post) ; il n’en demeure pas moins que la question du rapport au corps et du bien être de la femme pendant la grossesse est toujours assez floue et succincte.


"Je n'ai pas aimé être enceinte et je n'ai aucun mal ni à le dire ni à l'assumer "

Pour être tout à fait honnête avec vous, je n’ai pas aimé être enceinte, et contrairement à beaucoup d’entre nous je n’ai jamais eu aucun mal à le dire ouvertement et j’estime qu'aucune femme ne devrait en avoir honte.


J’ai vécu deux grossesses très différentes à seulement 12 mois d’écart, et si j’ai eu la chance de ne rencontrer aucun problème majeur et de donner naissance à deux gros et beaux bébés en bonne santé et bien, mon corps a souffert, et de ce fait mon mental aussi ! Et c’est la nana qui en est à 12 jours post opératoire d’une chirurgie invasive de plus de 3h, nécessitant 4 jours d’hospitalisation et 1 mois de convalescence qui vous le dit ! (sujet que nous aborderons très vite plus en détails car c’est lié à mes deux grossesses)


Des rendez-vous médicaux à la pelle, mais sans réel accompagnement, conseils et écoute...

Je me rappelle avoir été surprise par le « contenu » de mes rendez vous médicaux.

Et quand on est enceinte il y en a un paquet de rdv médicaux !!!

On ne m’a fait faire des analyses qu’en tout début de grossesse, j’étais anémiée, on m’a prescrit du fer. Ma tension était basse mais rien d’alarmant donc idem RAS.


« - Vous êtes fatiguée ? Normal

- Vous ne dormez pas ? Normal

- Vous avez des contractions ? Non ce ne sont pas des contractions à proprement parler c’est votre utérus qui subit des changements vous abritez un être vivant je vous rappelle.

- Vous faites de la rétention d’eau et vos veines explosent ? Portez des bas de contention. »


Bref, pour ma part cela n’a jamais été plus loin.

Être enceinte n’est pas une maladie point.

Ah par contre, je grossissais trop …

S’il y a bien une chose qu’on vous dit dès le départ c’est qu’une femme enceinte ne doit pas prendre plus d’1kg par mois. Donc objectif 9kg maximum. On vous pèse tous les mois et les remarques vont bon train si vous n’êtes pas une bonne élève.

A noter que j’ai changé deux fois de gynécologue pendant ma première grossesse donc en vous disant cela je me base sur 3 discours de 3 professionnels différents (changements liés au choix de la maternité dans laquelle j'allais accoucher et non à un quelconque désaccord).


Avez-vous chercher sur google : " Rapport au corps durant la grossesse ? "

Je trouve que c’est assez intrusif et culpabilisant pour une femme. Notamment si de base elle n’a pas un rapport très sain avec son corps (ce qui était mon cas).

Et je fais l’impasse sur le nombre incalculable de restrictions alimentaires qui viennent polluer un peu plus cette injonction de 'prise de poids modérée".

D’ailleurs, si vous tapez « rapport au corps pendant grossesse » dans la barre de recherche google vous ne tomberez que sur des articles tournant autour de l’alimentation équilibrée à avoir car très important pour le bien être de bébé (et le nôtre alors ? ah non pardon on s’en fout de nous), de la prise de poids puis de sa perte, des vergetures et de ne jamais oublié qu’on porte la vie et que nous devons donc être indulgente avec notre corps, tout est normal et tout passera voilà.

Vous sentez l’agacement dans la tournure de ma phrase ?

De toute façon, ce corps, il en vient à ne même plus nous appartenir.

Comment vous dire que la personne pudique que j’étais a dû se faire violence dès le début de ma première grossesse. Je pense que durant ces 9 mois, plus d’inconnus m’ont vu nue que mon homme lui-même. Et non ce n’est pas mon côté marseillais qui ressort ! J’en suis venue à me dissocier de mon corps car c’était trop : je passais mon temps à poil, jambes écartées, à me faire ausculter en interne et en externe.

Mais c'était pour le bien être de mon bébé alors je prenais sur moi et je me disais que cela ne durait que 9 mois ...


Grave erreur ma cocotte ! Tout ne s’arrête pas à l’accouchement Mesdames, et non !

S’en suit une période dite « le post partum », vous connaissez ? Vous en avez entendu parler ? Venez me raconter en commentaires ? Car pour ma part, tout commence vraiment à l'accouchement ...



Audrey


Posts récents

Voir tout
bottom of page